La science-fiction comme une déclaration d’amour à la vie terrestre.